09/11/2017

Le Cartel intersyndical est-il encore un partenaire de négociation ?

Untitled design.jpgFruit d’une longue tradition de négociation entre représentants des employeurs et des employés, le partenariat social est incontestablement une des forces de la Suisse. C’est une culture précieuse qu’il convient d’entretenir, de renforcer, et dont les conditions préalables doivent en tout temps être respectées. Ainsi, l’établissement d’un dialogue constructif nécessite une prise de responsabilité des acteurs concernés ainsi qu’une volonté ferme et réciproque de parvenir à un accord raisonnable. Celui-ci doit être envisagé en fonction de ce qui est possible et souhaitable, non seulement pour les personnes dont les intérêts sont défendus, mais aussi plus généralement pour le bien public. La présence de syndicats forts et représentatifs est généralement une des clés du succès de ce processus délicat. À l’inverse, un syndicat peu représentatif aura tendance à montrer ses muscles pour tenter de légitimer son existence et son utilité, parfois même aux dépens de celles et ceux qu’il est censé représenter. 

Lire la suite

12:24 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

29/10/2017

Défendons Genève et son histoire

Convention de Genève.jpgAlors que le Parlement fédéral vient d’entamer ses travaux sur l’initiative dite d’autodétermination, il n’y a pas une seconde à perdre pour organiser la résistance face à cette nouvelle et très grave lubie nationaliste. En bref, l’initiative vise à établir la primauté du droit suisse sur le droit international et à dénoncer les traités internationaux qui seraient contraires à la constitution. Au-delà de son caractère rétrograde et des dangers qu’elle comporte, cette initiative est une atteinte aux fondements et à l’identité même de la Suisse, et tout particulièrement de Genève.

Lire la suite

10:45 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

28/09/2017

Compensation des pertes des TPG : qui payera au final ?

broken-piggy-bank-1472485404YoO.jpgAdopté la semaine passée au Grand Conseil par la majorité gauche-MCG, un projet de loi demande que l’Etat compense automatiquement toute perte subie par les TPG. Dans un contexte de budget largement déficitaire, cette mesure traduit l’irresponsabilité d’une partie de la classe politique dont la vision à court terme met en péril les finances de notre Canton. 

Lire la suite

18:07 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |